Nous sommes salariés d’entreprises privées, indépendants, agents administratifs, soignants, caissiers, chômeurs, directeurs, etc. et aujourd’hui nous sommes tous confrontés à cette même situation délicate : le confinement dû à la propagation du Covid-19 dans le monde. Afin de garder et de créer du lien, afin de partager des expériences, des conseils en termes d’organisation d’entreprise mais également au niveau individuel, nous vous proposons de découvrir des témoignages de travailleurs via de courtes interviews : comment s’organiser au niveau professionnel ? Au niveau personnel ? Quelles sont les difficultés ? Quelles sont les conditions pour maintenir une activité en ces temps de crise sanitaire ?

Héloïse, assistante Pôle plateforme chez Pros-Consulte en télétravail avec 2 enfants de 5 ans et 1 an 1/2

Qui es-tu, que fais-tu ?
Je suis assistante Pôle plateforme chez Pros-Consulte, je rédige les rapports statistiques et les bilans mensuels, trimestriels et annuels que l’on envoie aux clients. Quotidiennement je traite et saisis les consultations, je gère les appels sortants et je fais le lien avec les psychologues pour répondre à leurs questions.

Comment as-tu organisé ton télétravail en vue du confinement ?
Chez Pros-Consulte le télétravail a été organisé bien en avance. J’ai donc accès au serveur commun, sur lequel nous partageons tous les documents, depuis chez moi. Nous avons également eu plusieurs réunions d’organisation en vue de l’annonce du confinement et donc du télétravail pour nous. Chez moi j’ai tout ce qu’il faut pour travailler. Au début je travaillais dans la même salle que mes enfants, mais un jour, alors que j’étais avec un client au téléphone,  mon enfant est tombé dans les escaliers, c’était la panique à la maison. Le client a été compréhensif et nous en avons rigolé. Je vous rassure ce n’était pas grave ! Depuis j’ai décidé de m’isoler quand j’en ai besoin. Je me suis installé un bureau indépendant pour être tranquille quand j’ai un client au téléphone par exemple.

Justement comment gères-tu les journées entre télétravail et enfants ?
Nous nous organisons avec mon conjoint. La journée c’est lui qui est plus sollicité que moi car il travaille en bas, là ou jouent les enfants. Il fait les devoirs le matin avec le plus grand. Je fais également quelques pauses dans la journée pour m’occuper d’eux et prendre le relais… bref il faut être assez flexible dans ses horaires de travail.

Par exemple le matin avant le réveil des enfants je lis mes mails. Ensuite j’organise ma journée avec quelques pauses. Le soir je me reconnecte également pour voir s’il y a des choses urgentes à gérer ou alors si je n’ai pas avancé comme je voulais dans la journée. C’est aussi le piège du télétravail : tu peux regarder tes mails à n’importe quelle heure !

Quelles difficultés rencontres-tu dans cette organisation ?
C’est un peu frustrant parfois car on est partagé entre travailler et jouer avec ses enfants. On culpabilise un peu de les laisser jouer seuls alors que nous sommes à côté. Pour le plus grand  de mes enfants (5 ans) il y a les petits coups de blues à gérer, ses copains lui manquent. Nous devons lui expliquer plusieurs fois la situation.

Au niveau professionnel je trouve difficile de ne pas être en contact direct avec mes collègues. Nous échangeons souvent mais ce n’est pas pareil que de se voir en vrai.

Quels sont les avantages du télétravail ?
L’avantage c’est que je peux m’isoler plus facilement quand j’ai besoin de calme. Pour rédiger les rapports de fin du mois par exemple. Je suis vraiment dans ma bulle.

Je trouve aussi que le matin c’est plus agréable car on est moins « speed » avec les enfants. On n’a pas cette course folle pour préparer tout le monde, aller à l’école, puis chez la nounou, puis au travail.

Un conseil pour les télétravailleurs qui ont également leurs enfants à la maison ?
Je pense que le mot d’ordre en cette période de confinement avec des enfants est « lâcher prise ». Il faut savoir lâcher prise sur les horaires classiques, ils sont impossibles à maintenir, lâcher prise sur la propreté et le rangement de la maison et lâcher prise sur les enfants.

tags : ,